03 août, 2016

Comprendre une éthique green


Souvent associés à des aliens les végétariens et végétaliens n'ont pas tous les jours la vie facile puisqu'il ne sont pas comme tout le monde et ne font pas comme tout le monde a toujours fait. La révolution green est en marche et cela pose quelques polémiques sur l'industrie alimentaire.
Dans cet article deux questions auxquels les végétariens et végétaliens sont fatigués de répondre sont présentes afin d'expliquer, dans les grandes lignes, la façon de penser des végétariens et/ou des végétaliens.  


Question: Mais pourquoi être végétarien ou végétalien ?

Réponse: Un régime alimentaire qui exclut toute viande ou tout poisson exclu une certaine cruauté et une souffrance inutile. Un végétalien (ou végétarien) pense que tout être vivant à le droit à la vie et à la liberté et que la violence n'est pas un prétexte pour manger.
Un monde où règne la violence ne sera jamais un monde en paix, ne serait-ce pas l'idée d'un grand personnage indien d'il y a quelques années?
De plus un régime végétal est plus respectueux de l'environnement car pour produire un kilo de viande il faudrait déjà 5 kilos de céréales et pour les 5 kilos de céréales destinés aux animaux d'élevage intensif il faut encore des milliers de litres d'eau, sans oublier les émissions de gaz pour les transports employés et tout ce qui s'en suit.


Question: Mais, les humains ne sont-ils pas chasseur-cueilleur depuis la nuit des temps?

Réponse: Exact, cependant faire les courses dans un supermarché n'a rien d'une chasse. D'autant plus que le business de la viande prend des dimensions horribles: ferme des mille vaches, usines de trie pour les poussins âgés de 0 à 5 jours, violence et maltraitance, inconfort dans les élevages, stress permanent, etc. On se demande où l'humain a-t-il put perdre son sens de la reconnaissance envers la nature et son respect pour les autres animaux car quelqu'un qui vous dit "j'aime les animaux et je les mange par plaisir" c'est un peu paradoxal, non?
En ce qui concerne la cueillette, on a rarement entendu parlé des tomates par -10°C en hiver ou des pommes au printemps. Les végétariens/végétaliens ne respectent pas uniquement les animaux mais aussi l'environnement en privilégiant l'agriculture biologique, locale et de saison, ou pour les plus sérieux il s'agit d'autoproduction qui est plus proche de l'esprit cueilleur de l'humain d'autres fois.
Donc le respect dans l'alimentation végétarienne ou végétalienne concerne les animaux et les petits producteurs qui osent se battre contre les géants de l'agro-alimentaire (Monsanto, Nestle, etc).


Chacun est apte à savoir ce qui est bon pour lui alors les végétariens/végétaliens doivent cesser les manifestations et de forcer les omnivores à faire comme eux, puis les omnivores doivent tout simplement  cesser de juger les mangeurs de graines, de les insulter ou même de les titiller avec des questions inutiles, et là il y aurait peut être déjà un peu plus de paix, pas vraie?

❀Ju❀

Rappel: un végétarien ne mange pas de poisson ni de de viande tandis qu'un végétalien ne mange rien qui pourrait provenir d'un animal (chair, lait, œuf, etc).

Sources: Esprit Veggie 2016 et photographies Humour Végane

1 commentaire:

  1. Woahh !!! Epoustouflant ton article Ju'. Cette mise au point est nécessaire et je t'applaudis. La différence a toujours été sujet de discussion et discorde. C'est très très désagréable de devoir changer les habitudes ?!!!! Pourquoi doit-on s'habiller, se coiffer ou se conduire de telle manière ? Pourquoi doit-on manger uniquement cela ? Pourquoi doit-on uniquement avoir recours à une seule médecine ? Tant de questions futiles qui séparent les humains !!! Je milite avec toi "LE VEGE S'EST TABOU ON EN VIENDRA TOUS UN JOUR" Bises de moi MLBF

    RépondreSupprimer

Free Sparkle Purple Cursors at www.totallyfreecursors.com