07 août, 2016

Mu: Vos questions


Le vendredi 5 et le samedi 6 Août 2016 eurent lieu les deux premières séances de dédicaces de mon premier roman intitulé Mu, sur l'anorexie.
Deux jours où les souscripteurs, lecteurs, intéressés ont eut l'occasion de me poser plusieurs questions sur Mu, l'anorexie, le Japon, mes objectifs, etc. C'était avec plaisir que je répondais, sans contraintes bien qu'il fallut que je reprenne plusieurs fois une grande bouffée d'air avant de répondre à certaines questions parfois très crues, mais c'est le risque avec un sujet pareil alors je me suis prise au jeux en étant honnête.
Voici les trois questions qu'on m'a le plus posé durant deux jours.

1. Comment peut-on tomber dans l'anorexie?
L'anorexie est tout d'abord une maladie mentale qui s'extériorise par un mauvais rapport à la nourriture car cette maladie est un rejet de soi-même: tout ce que l'on souhaite est de prendre le moins de place possible, de ne pas déranger voire même de disparaître pour ne pas dire mourir.
C'est la raison pour laquelle il est nécessaire d'apprendre à s'aimer et à aimer les autres aussi. Discuter, rire, s'ouvrir pour sourire à la vie car la faim de vivre est la plus précieuse de toutes. Lorsqu'on est anorexique il n'y a rien de plus meurtrier que la solitude car la petite voix qui vous interdit tous vos désirs prendra de plus en plus de pouvoir. Je ne dis pas qu'il faut étouffer la personne malade, au contraire puisqu'elle le prendra très mal et fera tout pour qu'on la rejette, mais il faut de temps en temps lui adresser un sourire, la prendre dans nos bras et lui dire que si cette personne malade ne veut pas se battre rien n'empêchera son entourage (sa famille, ses amis, etc) de se battre avec elle par amour, et ça ma propre mère me le répétait sans cesse.


2. Est-ce qu'on guérit complètement de cette maladie?
C'est une bonne question puisque chacun vit son chemin différemment, avec des hauts et des bas, des famines ou des fous rires.
Actuellement je me considère comme guérit, cependant je garde  toujours un caractère perfectionniste et je me remets souvent en question, ce doit être une séquelle pourtant cela ne m'empêche pas de m'aimer telle que je suis, ni d'être heureuse et en bonne santé.
Cette mutation était peut être indispensable à ma vie puisque j'ai l'impression d'avoir toujours eut la même apparence physique et que pour rien au monde je ne souhaiterais changer à nouveau car j'ai appris à m'accepter telle que je suis et à me respecter: c'est le plus important.
Il y aura toujours des personnes qui diront à une anorexique qu'elle serait mieux avec deux ou trois kilogrammes en plus mais c'est inutile de vouloir plaire à tout le monde, c'est même une mission impossible: l'essentiel est de se plaire à soi-même, de s'aimer et les autres en feront de-même.
Au départ il faut se concentrer sur le bonheur et le reste viendra, s'il le souhaite, par la suite.
> Voir les autres articles de presse en cliquant ici <

3. Y aura-t-il un ou d'autres livres? Une suite de Mu ou un récit sur le Japon?
Évidemment qu'il y aura d'autres livres, j'écris depuis bien avant Mu mais ce roman a pris plus d'importance au moment où j'écrivais autre chose en parallèle, sur un sujet complètement différent et peut être plus joyeux.
J'ai beaucoup de projets, des notes qui se perdent dans mes carnets, des idées sur l'un ou l'autre post-it mais pour le moment je ne souhaite pas écrire au sujet de mon échange au Japon car je tiens à garder mon expérience comme un trésor, je n'ai pas encore digéré le fait que ce rêve soit totalement finit. Toutefois j'ai tenu un journal pendant plus de 325 jours, ainsi trois carnets sont remplis d'aventures extraordinaires qui, peut être, me serviront un jour.


☼ J'étais très heureuse de rencontrer des personnes au long de ces deux journées pleines d'émotions. J'ai fait la connaissance de gens qui m'ont ému ou me touchèrent en plein cœur lorsqu'ils me racontaient leur vécu avec cette maladie.
Je vous remercie du soutien que vous m'avez apporté pour publier ce roman et aussi pour toute l'aide au niveau de la promotion:
Merci!

-Ju❣


PROCHAINS RENDEZ-VOUS:
  • 10/08/16 à la Maison Vitale de Dorlisheim pour une journée ventes et dédicaces
  • 22/09/16 au cinéma du Trèfle à Molsheim à 19 heures pour le film My Skinny Sister (sortie en décembre 2015) puis un débat après la séance et pour finir une séance de dédicaces au cinéma également.

3 commentaires:

  1. Je pense que certaines personnes n'ont pas "compris" que l'anorexie c'était une maladie.

    Et on doit être "bienveillant" avec les personnes qui ont une maladie.

    Et on devrait cultiver la " Bienveillance"^^ au quotidien, dans nos rapports sociaux.

    Conserver les notions de " respect" , de "fraternité"^^


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire me fait énormément plaisir. Si seulement un peu plus de personnes pouvaient penser ainsi.

      Supprimer
  2. Je suis contente que mon commentaire te fasse plaisir^^

    白いシカ

    RépondreSupprimer

Free Sparkle Purple Cursors at www.totallyfreecursors.com