22 mai, 2016

LJ1AM #5 : Vivre au bord de l'océan


Premièrement, "LJ1AM" est tout banalement le raccourci de la série d'article "Le Japon un autre monde" et aujourd'hui voici le cinquième épisode, après une longue période d'attente, c'est peut être aussi le dernier de cette série d'article...
Vivre au Japon est une chose, vivre au Japon au bord de l'océan en est une autre! Cela peut paraître plus dangereux que paradisiaque, à chaque point négatif on y associe un point positif, cela vaut le détoure vers le littoral du pays du soleil levant.


#1 La sécurité

  • Le Japon est souvent perturbé par des séismes qui, selon leur magnitude et leur point de départ, peuvent créer des tsunamis (raz-de-marée en français), c'est cela la plus grande peur des japonais. En ce moment il y a beaucoup de séismes notamment à Kyushu et aux alentours de Tokyo, près des volcans Aso et Fuji, dès qu'on annonce un séisme à la radio ou à la télévision, l'informateur précise si oui ou non il y a un risque de tsunami.
  • Si un séisme survient il faut quitter la maison de suite, prendre le kit de survie et se diriger vers un centre d'évacuation (école ou entreprise, ce sont des lieux aménagés pour les situations de ce genre) ou une tour spéciale tsunami, généralement située dans les lotissements aux bords de l'océan.
  • Souvent les plages sont vastes et il y a des digues (ou collines artificielles) pour sécuriser les habitations. A Hamamatsu il y a aussi, à certains endroits, des forêts pour séparer la ville et les digues avec une végétation follement impressionnante.
  • Il y a aussi un système de permanence entre les voisins, des plans d'évacuations partout dans les quartiers aux bords de l'océan et même au cœur de la ville. Donc, tout est fait pour garantir la sécurité des habitants au cas-ou... 

Tsunami Tower dans un parc à 700m de la plage environ

#2 Respirer

Un point positif; l'air est iodé, meilleur pour la santé et il y a aussi beaucoup moins de trafic routier que vers le centre de la ville. Rien de mieux pour souffler et reprendre un bon bol d'air salé.
C'est aussi très bon pour la peau, le teint est plus beau. Le vent inspire beaucoup de chose, aide à réfléchir plus efficacement et la vue d'une grande étendue bleue apaise l'esprit.


#3 Faune et Flore

  • Les plantes prennent le pouvoir, les animaux et insectes cohabitent avec les humains ici. 
  • Il est tout à fait normal de tomber nez-à-nez avec une tarentule de la taille de votre main lorsque vous arrosez les fleurs. 
  • Les oiseaux chantent à longueur de journée, préviennent du changement du vent, ce sont des petites musiques agréables qui donnent une tout autre mélodie à la vie. 
  • Au bord de l'océan la terre est plate, pratique pour les jardin et potager, de ce fait lorsqu'on se promène dans le quartier de Oroshihon-machi à Hamamatsu par exemple de nombreuses odeurs de légumes (oignons, navets blancs, pommes de terre, etc) envahissent les narines tout comme les douces odeurs de fleurs (chrysanthèmes, acacias, glycines, etc). 
  • Les insectes et bestioles en tout genre sont de retour en ce mois de mai, les grenouilles en pleine saison des amours tout comme beaucoup de volatiles. C'est aussi une saison importante pour les tortues; il faut faire d'avantage attention lorsqu'on va à la plage. 


Et pour finir...

On ne peut trouver plus féerique qu'un couché de soleil au-dessus de l'océan. On ne peut trouver mieux que d'admirer  le reflet rond de la lune sur les vagues dansantes, on ne peut rêver d'aventures autrement que de parcourir terres et mers. La peur des tempêtes est sans doute présente, la liberté du vent d'est d'autant plus, alors vers quel côté de la barque faut-il pencher?

✍ Ju

1 commentaire:

Free Sparkle Purple Cursors at www.totallyfreecursors.com