17 janvier, 2016

ASAKUSA - Tokyo


Une merveilleuse rencontre a fait que j'ai passé le quatrième jour de 2016 à Tokyo capitale du Japon et de la mode extravagante. Cette ville est folle, impossible de ne pas avoir un coup de cœur.
Dans cette article il ne sera pas question de mode mais du temple Senso-ji à Asakusa (浅草), le long de la rivière Sumida au nord-est de la capitale. Ce jour il y avait beaucoup de touristes japonais car c'est le début d'une nouvelle année et que l'on vient y prier pour que celle-ci soit meilleur que celle achevée. Les rues étaient bondées, tout le monde souriait...

Le temple rutilant d'Asakusa est LE temple qui attire le plus de touristes sans doute par sa taille et sa grandeur. Les rues autour de l'enceinte sont des rues commerçantes, il n'y a pas d'excuse pour ne pas ramener de souvenirs, et on en trouve pour toutes les bourses et de tous les styles. Devant le temple il y a des petits stands où il est possible d'acheter de la nourriture; cela va de la friture au thé vert en passant par du mais grillé avec une pointe de shoyu (sauce soja).
Ce dernier met est celui que j'ai goûté et je le conseil aux végétariens (ou végétaliens/végan) affamés car il est difficile de trouver de la "junk food" japonaise sans produits à base de chaire d'êtres vivants alors il faut en profiter. Le toumorokoshi rejoint le yakiimo (patate douce chaude), sur les petits marchés ils ne sont jamais trop éloignés l'un de l'autre.


Ce temple possède une magnifique pagode à cinq étages, tout est immense. Le hall principal, Hozomon, peut accueillir plusieurs centaines de personnes. L'histoire de ce temple est plus légendaire que précise, la fondation aurait été en mai 628 lorsqu'on trouva dans un filet de pêche une statue de la déesse Kannon. Le lieu est donc voué au culte bouddhiste.
Ce qui impressionne beaucoup de touristes est le Kaminarimon (雷門), littéralement "porte du tonnerre" à l'entrée de la rue commerciale Nakamise-dori qui mène au temple. La lanterne suspendue au milieu de cette porte est splendide et énorme, il n'y a pas d'autres mots. La porte fut construite plus tard que le temple en l'an 941.





Ce qui charme sans égard est la magnifique couleur rouge des édifices lorsque le soleil se couche dans une chaude après-midi de janvier.
Le quartier d'Asakusa est un endroit dynamique qui saura émerveiller n'importe quel touriste, il y en a pour tous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Free Sparkle Purple Cursors at www.totallyfreecursors.com