14 décembre, 2015

Kimono


Lors d'un voyage à Kyoto j'eus la possibilité de réaliser un rêve de petite fille: porter un kimono.
Ce vêtement traditionnel japonais que portaient aussi bien les princesses jadis et les maikos de Gion de nos jours fait rêver énormément de personnes fans du Japon.
Après avoir assisté à un défilé magique je me suis glissée entre la soie et la féérie.




Petit point d'informations sur le kimono: 
Ce vêtement traditionnel a été importé par les chinois lors de la période Heian vers le huitième siècle. Il existe plusieurs genre de Kimono suivant le rang social de la personne où l'occasion pour laquelle on le porte. Pour l'enfiler c'est très compliqué, alors souvent on se fait aider, mais il y a des cours spéciaux pour apprendre à s'habiller seul, aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Il est souvent confondu avec d'autres vêtements traditionnels comme le yukata par exemple qui se porte en été ou à la sortie du bain.
Le Kimono se compose de plusieurs pièces et accessoires qui ont toutes des noms différents comme le obi (ceinture) ou une paire de tabi (chaussette où le gros doigt de pieds est à part).
Les techniques de réalisation de kimono sont multiples, souvent c'est le tissage de soie qui est utilisé.

Mon expérience, je l'ai vécu comme dans un rêve. Au musée Nishijinkan de Kyoto j'eus le plaisir de faire une séance d'essayage avec d'autres étudiants en échange, j'ai trouvé cet instant merveilleux.
La femme qui m'aida à m'habiller m'emballa d'abord dans des couches et des couches de sous vêtements tout en m'entourant de cordes et de ceintures. Je me suis sentie comme un maki sushi, mais c'est une autre affaire. Lorsqu'elle finit je me suis dirigée vers le miroir et je ne me rendais pas compte que cette jeune fille qui s'y reflétait était "moi".
Les tissus doux sur ma peau, les motifs floraux qui me conquirent, le obi qui me faisait me tenir droite, la difficulté pour se déplacer sont des ressentis que jamais je ne pourrais oublier.





A Kyoto il y a beaucoup de boutique où le client à la possibilité de louer un kimono pour se promener dans les rues de la ville. Beaucoup de touriste de prête au jeu et la population locale aussi. On peut donc facilement réaliser ce petit bout de rêve asiatique en voyage à Kyoto.


Mais ce rêve n'aurait jamais pu se réaliser sans le Rotary, organisation grâce à  laquelle je fais cette échange. On donne la possibilité à des jeunes de découvrir le monde sous tous ses angles et on ouvre son esprit à toutes les cultures en faisant prédominer la paix dans toutes nos actions. S'il y a des questions à ce sujet je serais ravie d'y répondre.
❤Ju❤


8 commentaires:

  1. je ne suis pas fan du noeud de l'obi mais ca te va tres bien.
    Tu as vu comment la silhouette change quand on porte un kimono ? C'est incroyable. C'est aussi pour ca que j'adore en porter. Et j'adore la sensation de serrage, ca permet de maintenir le dos bien droit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je paraissais plus grande et c'est une tenue très élégante.
      Je suis d'accord, le noeud dans le dos efface le côté traditionnelle que j'aurais aimé avoir dans la tenue mais la dame qui m'a habillé y est allé au "feeling" comme on dit. Cependant je le trouve mignon et je ne suis en aucun cas deçu de cette expérience. Je compte la reproduire encore quelques fois si j'en ai la chance avant de rentrer en France. J'aimerais bien apprendre à m'habiller seule mais c'est vraiment trop compliqué... comment tu fais toi?

      Supprimer
  2. Coucou Julie,
    Comme chantait Cloclo Belle Belle comme l'amour. Le Kimono te va très bien.
    Gros bisous on t'aime. Mamie Yo & Papi.

    RépondreSupprimer
  3. Woah, époustouflante, élégante et pleine de grâce. Une vrai Japonaise, bises de moi MLBF

    RépondreSupprimer
  4. Hmmm,tu es comment dire ? Magnifique chérie.<3

    RépondreSupprimer
  5. Hmmm,tu es comment dire ? Magnifique chérie.<3

    RépondreSupprimer

Free Sparkle Purple Cursors at www.totallyfreecursors.com