08 novembre, 2015

TOYOKAWA INARI


Il y a sans doute deux semaines, le dimanche 25 octobre 2015, j'eus l'opportunité de me rendre au temple bouddhiste de Toyokawa Inari dans la ville de Toyokawa (préfecture d'Aichi) qui date du XV° siècle. Au commencement le nom ne me disait rien, puis on m'a raconté l'histoire de ce lieu sacré et j'en suis tombée fascinée.

Oinari-san est la divinité de l'agriculture, du riz et de la richesse des productions ("business" dans le vocabulaire de XIX° siècle). Cette dernière est représentée par l'image bouddhique d'une femme qui a la capacité de se transformer en renard blanc pour faire passer des "messages" aux mortels. Ainsi ce lieu de culte est gardé par plusieurs centaines de statues de Kitsune (renard) et ceux-là ont tous des visages différents: certains font peurs tandis que d'autres nous invitent à venir jouer avec eux dans la bambouseraie.

Voici la rue juste devant le temple où il est possible de manger des sushis de riz et tofu frit. C'est une expérience culinaire à faire, le résultat reste mitigé dans mon estomac.





Il y a plusieurs temples dans le temple. C'est pour ça qu'il y a un grand nombre d'images de divinités présentes, cependant Oinari-san reste prédominante.
Au fond de la bambouseraie j’atterris dans un petit temple où les Sept Dieux du Bonheur étaient représenté. Ce sont les dieux les plus populaires au Japon, pourtant ils trouvent leurs origines dans beaucoup de religions asiatiques distinctes (taoïsme, hindouisme, bouddhisme...). On les retrouve d’ailleurs tout aussi fréquemment dans les temples bouddhistes que dans les sanctuaires shintōs. Leurs noms sont: Ebisu, Daikokuten, Bishamonten, Jurōjin, Hōtei, Fukurokuju et Benzaiten.

Les Sept Dieux du Bonheur

J'ai adoré me balader au beau milieu des statues de Kitsune bien que parfois j'eus la sensation que ses créatures de pierres étaient réelles, de quoi frissonner à l'heure où le soleil se couche.




Vous ais-je perdu dans les forêts de bambous? Dite-moi ce que vous pensez de ce genre d'article où je tente de vous emporter dans un monde zen. Notre planète abrite de si simples et si belles choses. L'homme a su créer des merveilles, alors autant y faire honneur en les montrant de temps en temps.

Commentez, aimez, partagez. Mes aventures se poursuivent et la suite s'annonce festive, j'ai de quoi vous en mettre plein les yeux avec les œuvres que j'ai vu lors de mon voyage à Kyushu du 2 au 6 novembre.
Soyez patient, ça ne va pas tarder à arriver.
✍Ju☮

8 commentaires:

  1. Bel article... J'attend la suite avec beaucoup d'impatience...
    Bisous mon poussin

    RépondreSupprimer
  2. très bien écrit finalement nous voyageons par tes yeux , 7 dieux du bonheur la chance......

    belle semaine à toi Julie bises

    RépondreSupprimer
  3. Quel régale de te lire Ju'. Merci de nous faire profiter de cet endroit si joli et mystique où je suis certaine que ton imaginaire a dépassé les sommets des temples ?! En tout cas moi, derrière mon écran, je n'ai eu aucun mal à m'imaginer un bon vieux polar en incorporant des samouraïs, des maîtres Zen sans oublié Candy, bref, ... tout cela pour te dire que cet endroit m'inspire la paix, le libre esprit et l'ouverture à toute les folies de l'imaginaire. Quelle chance tu as, je t'envie. Allez, j'peux pas m'en empêcher une petite citation : "Hier est derrière, demain est mystère, et aujourd’hui est un cadeau, c’est pour cela qu’on l’appelle le présent.
    Kung Fu Panda." Bises de moi Ju' (MLBF)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah la citation du maitre tortue! Dans ma tête je l'ai lu comme s'il parlait lol. T'es la meilleure marraine! Merci et bisous

      Supprimer
  4. Je me réjouis de lire la suite :)
    Profite pour moi ;)

    RépondreSupprimer

Free Sparkle Purple Cursors at www.totallyfreecursors.com