18 octobre, 2015

RYOTAN-JI



L'Asie n'offre pas que des nouvelles technologies. Il y des histoires et des croyances qui dominent le reste de la culture japonaise. Plus tôt en septembre, j'avais visité le temple Hattasan, maintenant je tiens à vous faire découvrir le temple Ryotan-ji dans les montagnes.

Situé dans la région de Okuhamanako, au nord du lac Hamana et de la ville d'Hamamatsu, on trouve sur une petite colline en plein village le temple de Ryotan-ji fondé par la famille Ii en 733. Ainsi on le nomme également de Munenaga Shino.
Ryotan-ji est un lieu de culte bouddhiste zen dont la secte s'appelle Rinzai shu, Myoshinji ha. Il y a mille ans on y priait et respectait intensément les esprits de la famille fondatrice ainsi que des images divines, la principale étant Kokuzo Dai Bosatsu.

Somon, porte d'entrée

Otamaya, mausolée devant lequel on priait et on le fait encore aujourd'hui en lançant une pièce dans le petit coffret en bois.
 

Ce temple est très connu pour son jardin japonais qui a pour faculté de calmer l'esprit et de l'équilibrer: les pierres et les fleurs sont disposées de la même façon depuis des siècles.
Je suis restée assise à admirer la verdure plus d'un quart d'heure. Je ne pensais pas, je ne rêvais pas non plus. J'observais juste la beauté de ce jardin en comptant le nombre exact de carpes dans le bassin, nombre que j'ai oublié à l'instant où je l'ai su.
Il y a aussi le planché du Kuri, bâtiment principal, qui mérite une oreille à l'écoute. En effet le sol en bois fait de la musique lorsqu'on se déplace. Le grincement est d'ailleurs plutôt mélodieux. Le silence du vent et le calme du temple permette de capter facilement la chanson des planches.



Kuri (entrée)
Joroku, la bonne image du Bouddha et la plus grande de toutes les représentations Shakyamuni Tathagata dans le district d'Enshu.

Un point de vocabulaire utile: en japonais le temple bouddhiste se dira "otera" tandis que le temple shinto se dira "jinja".



Kuri
Kaisando

Jardin japonais équilibrant et reposant.
Il est important de rappeler que ce temple fut détruit  en 1572 par Imagawa. La totalité des bâtiments furent reconstruits durant la période Edo. Le jardin resta intacte et quelques écrits se trouvèrent épargnés des flammes.

Cette promenade fut splendide. J'aime beaucoup visiter les temples, j'en apprends beaucoup sur le Japon et son histoire car la religion tient une place importante et ce sujet là est délicat et très compliqué à apprendre, ainsi je prends mon temps en le faisant avec passion.
Les livres c'est très bien pour savoir, mais pour apprendre il vaut mieux s'y rendre. Qu'en dites-vous?
☮Ju❀

2 commentaires:

Free Sparkle Purple Cursors at www.totallyfreecursors.com